AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur le rpg The vampire diaries, de nombreux rôles sont libres sur le forum, n'hésitez pas à les prendre.

Partagez | 
 

 FLAY & THEO ♥ Et si c'était vrai...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


• Tu as écris : 314
• Inscription : 26/06/2011
• Age du personnage : 20 ans depuis... bien longtemps
• Love : Sais-tu qui je suis ?
• Ton humeur : Joueur
• Où es-tu ? : Dans son lit (a)
• Ton travail : Hum, j'avouerais qu'être vampire est déjà un travail à plein temps...


Si tu parlais un peu plus
Qui es-tu vraiment ?:
La célébrité: Xavier Samuel
La situation rp: CLOSE

MessageSujet: FLAY & THEO ♥ Et si c'était vrai...   Dim 3 Juil - 13:22






    Comme tous les matins, je me levais avec les cheveux ébouriffés. J’étais habiller seulement d’un boxer, et je sentais incroyablement bizarre. Ce matin je me levais dans l’idée d’avouer à une personne chère à mon cœur ce que j’étais, quelle était ma vraie nature. Cependant, le fait d’avouer quelque chose dans ce genre était plus que délicat, surtout si la jeune femme et moi sommes proches, ce qui est le cas. Je suis son confident, je sais énormément de chose contre elle. Malgré tout cela, je continu d’être insolant, arrogant, et casse pied pour être poli. Je ne sais pas réellement où lui donner rendez-vous, et j’avouerais que je ne pense pas lui dire aujourd’hui qui je suis réellement, elle pourrait prendre peur… Il ne valait mieux pas que je lui demande de me rejoindre au restaurant ou un endroit dans ce genre, sinon, elle se demanderait pourquoi je ne mange pas, et j’avale Milkshake sur Milkshake. Quoi qu’il en soit, je n’étais pas le seul vampire, si elle venait à apprendre l’existence de ceux-ci, elle essaierait sûrement de me tué. Ou pire encore, de m’affligé les pires souffrances. Je lui donnais donc rendez-vous par sms à la fête foraine, histoire de s’assoir, de s’amuser, et autre chose dans ce genre. Une fois encore, j’étais en retard, de 5minutes seulement, mais tout de même, il ne faut pas faire attendre une femme, et encore moins Flay. Je la regardais dans les yeux en avançant d’un pas presser vers elle. Je souris et la prit dans mes bras contrôlant ma force surnaturelle, et essayant de ne pas lire ses pensées. La contrôler était pour moi, banni elle était bien trop adorable pour cela. J’étais beaucoup trop attaché à elle. Je la regarde et lui dis.

    « Tu es toujours aussi craquante ma chère, mais tes cernes sous les yeux me choques ! Il faut dormir la nuit, regarde mon beau visage, aucune trace de cerne ! » Je regardais celle-ci en souriant. Effectivement, j’étais toujours arrogant, quelque soit la personne, mais savez-vous réellement le pourquoi du comment ? Si je venais à lui dire le pourquoi, elle découvrirait qui je suis, ce que je suis... Et non.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


• Tu as écris : 36
• Inscription : 01/07/2011
• Age du personnage : 26 ans.
• Love : Célibataire.
• Ton humeur : Neutre.
• Où es-tu ? : Mystic Falls.
• Ton travail : Disquaire.


Si tu parlais un peu plus
Qui es-tu vraiment ?:
La célébrité: Kristen Bell.
La situation rp: Open [ 1 / 2 ]

MessageSujet: Re: FLAY & THEO ♥ Et si c'était vrai...   Dim 3 Juil - 16:03


It's a Milkshake story

Encore ce foutu rayon de soleil qui vient m'éblouir en me réveillant.. Devrais-je changer l'orientation de mon lit ? J'y penserai une fois que tous mes cartons allaient être déballés. Car non, même huit ans après mon emménagement, je n'étais pas encore tout à fait installée. A croire que je redoutais que quelque chose me fasse fuir, encore, et que le fait d'avoir certaines de mes affaires encore emballées me rassurait. Enfin, je m'éveillais peu à peu d'une nuit mouvementée, la chaleur avait été intenable. L'esprit pas encore tout à fait clair, je me glissais de mes draps chiffonnés pour me diriger vers ma salle de bains. Mon dieu.. Des cernes atroces creusaient mon visage. Moi qui n'appréciait pas le maquillage — eh bien oui, garçon manqué un jour, garçon manqué toujours — je devrais faire un effort. Vraiment, je n'étais pas présentable, et Théodore qui m'invitait à la fête foraine ! Il était déjà tard, et le rendez-vous n'était que dans une heure. Prenant une douche quasiment froide en vitesse, je me coiffai et allai trouver de quoi mettre pour paraître un minimum soignée. J'optais pour une chemise à carreaux typique américaine avec un bon vieux jeans d'un style vintage certes légèrement forcé, mais c'était un style qui me convenait, et qui seyait plutôt bien à mon état d'esprit de ces derniers temps. Oui, un genre simple et gai, je n'aurais jamais osé m'habiller ainsi avant.. Enfin, Théodore ne m'avait pas connue à l'époque, comme personne ici d'ailleurs, et c'était un vrai soulagement de pouvoir tout recommencer. Je terminais de m'attacher les cheveux avant de foncer dans une cuisine qui respirait encore le neuf. Je n'étais définitivement pas un cordon bleu, c'est pourquoi il m'arrivait rarement de manger quelque chose de chaud, si ce n'est des plats à réchauffer au micro-ondes.. Et encore ! Mais pour le moment, je n'avais pas le temps. Saisissant une barre chocolatée dans un placard qui surplombait un superbe plan de travail en marbre blanc, j'attrapais mes clés au passage, et me ruais vers l'extérieur. La lumière était forte en cette fin de matinée, et mes yeux en souffraient encore. Les pauvres étaient à peine ouverts depuis trois quarts d'heure, il fallait leur laisser le temps de s'habituer quelque peu à cette luminosité. Marchant d'un pas rapide pour rejoindre au plus vite mon lieu de rendez-vous, je repensais à ce que j'avais déjà failli révéler à Théodore la dernière fois que nous nous étions croisés.. Oui, j'étais malgré moi une sorcière. Ce genre de créatures à l'apparence humaine, mortels pour eux.. comme pour les autres.

Je savais que je pouvais lui faire confiance. C'était un frère de substitution, un confident comme je n'en aurais jamais d'autre. Mais peut-être pas à ce point. S'il avait alors peur de moi, je ne saurais que faire. Mes pensées se perdirent lorsque j'arrivais à l'entrée de la fête foraine. Il n'était pas encore là, j'avais un peu de répit pour me débarrasser de ces idées que je me faisais. Cinq minutes plus tard, je le voyais venir vers moi, d'un pas pressé. Répondant à son sourire par un autre, tout aussi radieux, Théodore me prit dans ses bras, me soulevant comme un père soulevait son enfant. J'hésitais évidemment pas à lui rendre cette étreinte amicale ! Lorsqu'il me reposa enfin au sol, je vis qu'il me scrutait d'un oeil observateur. Son rictus égocentrique déchirant son visage, je sentais venir une remarque sur ma mine de déterrée. « Et toi.. Toujours aussi grand, n'est-ce pas ? Hey, j'viens de me réveiller à l'instant ! Laisse-moi le temps d'émerger ! ». J'éclatai ensuite de rire en me cachant les yeux en prenant loin de ne pas étaler l'anti-cernes que je m'étais appliqué seulement quelques minutes plus tôt. Prenant Théodore par la main, je l'entraînai au milieu des festivités foraines. Le soleil tapait, midi n'allait pas tarder à sonner, et ma barre chocolatée n'avait pas été un repas des plus consistants, loin de là. Apercevant un stand de sucreries et autres idioties terriblement mauvaises pour les dents mais adorablement délicieuses tout de même, j'y traînai le beau jeune homme pour lui offrir un milkshake à la vanille tandis que j'en prenais un à la banane. Je ne l'avais jamais vu manger autre chose lorsque j'étais en sa compagnie, à croire que ces boissons à base de glace étaient son péché mignon. Le mien.. je n'en avais pas en réalité, je n'étais pas friande des aliments trop sucrés, bien qu'une barbapapa par ci et une sucette par là ne me dérangeaient pas le moins du monde. J'avais juste un faible pour les fruits, particulièrement les fruits exotiques, mais on en avait rien à faire pour l'instant. « Alors ? Du nouveau ? » Du nouveau sur quoi ? Oh, tout. Sa vie, ses nombreuses aventures, un possible "amour", des factures impressionnantes, une angoisse, un rêve, le dernier aliment qu'il a mangé, oui, vraiment tout ! Je m'attendais déjà à ce qu'il me retourne la question après y avoir répondu, mais moi.. qu'avais-je vécu de nouveau ? Sirotant ma glace fondue, j'attendais simplement un sourire de sa part, quelque chose qui me changerait les idées.

Bon, c'est vraiment très court, j'me rattraperai ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inferna-infausta.forumactif.pro
avatar


• Tu as écris : 314
• Inscription : 26/06/2011
• Age du personnage : 20 ans depuis... bien longtemps
• Love : Sais-tu qui je suis ?
• Ton humeur : Joueur
• Où es-tu ? : Dans son lit (a)
• Ton travail : Hum, j'avouerais qu'être vampire est déjà un travail à plein temps...


Si tu parlais un peu plus
Qui es-tu vraiment ?:
La célébrité: Xavier Samuel
La situation rp: CLOSE

MessageSujet: Re: FLAY & THEO ♥ Et si c'était vrai...   Dim 3 Juil - 19:03

    Comparer à tous les vampires, je détestais tuer les gens, ces gens qui sont comme je l’étais au paravent. Je savais que je n’étais pas réellement quelqu’un de bien, parce que je possède des crocs, et que je suis censé boire du sang, ce que je ne fais pas. Jusqu’à maintenant devant la plupart des gens, je n’ai jamais mangé devant eux, allaient-ils trouvés cela bizarre à un moment donné ? Je l’ignore, ce que je savais en revanche, c’est que mon amitié avec Flay m’était très chère. Elle était une des seules femmes que j’avais en femme et que je ne pensais pas qu’à mettre dans mon lit, même si il faut que je l’avoue, j’y pense parfois. Quoi qu’il en soit, quelques minutes après, m’être approché d’elle pour la prendre dans mes bras, elle m’emmena en direction des boissons et autres sucreries horrible pour les dents. Par chance, je n’avais plus besoin d’aller chez le dentiste, ou même de voir un médecin. Hé, il ne faut pas croire ce que l’on vous raconte sur les vampires !
    Quoi qu’il en soit, j’avais pris un Milkshake, hé oui encore, je suis un adepte de cela, non je dirais même que j’en suis complètement accro, ne me demandez pas pourquoi, parce que je ne saurais même pas quoi vous répondre, si sûrement du fait que cette boisson soit sucré. Et faite à base de lait, et que j’adore le lait. Quoi qu’il en soit, je regardais la jeune femme sirotant mon Milkshake, et souriant à chaque seconde aux paroles de celle-ci. Bien sur elle a répondu à l’attaque avec une pointe d’arrogance que je lui avais lancé, elle y a répondu avec de la « classe ».

    Du nouveau ? Hum tu veux tout savoir ? Je suis un vampire, j’ai 450 ans, et je suis dingue d’une humaine, sinon et bien je suis un buveur de lait comme tu as pu le remarquer, enfin ne t’inquiète pas, je ne compte pas te tué… Je ne me voyais absolument pas dire sa à Flay. Non c’était au dessus de mes forces.

    Je regardais celle-ci dans les yeux. Mes yeux changeait de couleur, j’ignorais pourquoi. Je la regardais, et pourtant aucune personne ne s’était coupé, je n’avais pas mes crocs sortis, alors pourquoi est-ce que mes yeux étaient devenus bleu/gris au lieu d’être marrons ? Je l’ignorais également. Je regardais celle-ci en souriant, et finalement, je lui dis après quelques minutes. « Oh je n’ai rien de spécifiquement nouveau, si peut-être du fait que j’ai eu plusieurs histoires d’un soir, ce qui m’a détendu… Et puis en faite, je pense que c’est tout. » Flay allait peut-être m’en mettre une. Elle ne voulait pas que je « me prostitue » en quelque sorte, je n’étais pas un salaud. Quoi que caractérielle-ment c’était autre chose, j’étais un pu salaud, mais c’était une toute autre histoire. Quoi qu’il en soit, qu’elle m’en mette une ou non, je savais que de toute façon, je ne changerais pas, du moins pour l’instant. Attendez, à quoi bon être mort, ressuscité et ne pas en profité un peu. Bon d’accord, cela fait des années que je ne me suis pas senti aussi bien, et je dirais plutôt que cela fait des années que je me fais tout ce qui bouge. Quoi il faut l’avouer ! – Je suis un salaud à l’état pur !

    « Et toi, qu’y a-t-il de nouveau de ton côté ? Un amour potentiel, ou tu es libre comme l’air, et au passage tu es en manque ? » Je disais sa en plaisantant, d’ailleurs c’était étonnant venant de moi de plaisanter pour des choses qui ne sont pas réellement amusant. Je regardais celle-ci les yeux dans les yeux, mes mains entourais le milkshake, et je sirotais.


    C'est ce que tu appel court ? Je n'arrive même pas à faire aussi long que toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: FLAY & THEO ♥ Et si c'était vrai...   

Revenir en haut Aller en bas
 

FLAY & THEO ♥ Et si c'était vrai...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☼ THE VAMPIRE DIARIES :: ♣ Mystic Falls :: Le parc de Mystic Fall's :: La fête foraine-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit